J’ai fai le tour des caves à vin à Angers

Angers est une ville d’envergure moyenne en France. Avec environ 130 000 habitants, elle se classe au 19ème rang des villes les plus peuplées. Elle est située dans le département du Maine-et-Loire dont elle est la préfecture.

Le célèbre vin d’Anjou

Réputée pour son histoire, elle est surtout connue et reconnue par les amateurs de vin comme la place dominante de l’Anjou. L’Anjou est une appellation d’origine contrôlée pour une partie des vins produits dans le vignoble de la vallée de la Loire. Le vignoble d’Anjou étant très vaste, environ 2 500 hectares, il existe une multitude de producteurs et de caves à vins tout au long des routes de la région. Cette région est tout de même la troisième région viticole de France. Le vin d’Anjou est composé des trois cépages, vin blanc, vin rouge et vin rosé. Une partie de mes connaissances concernant ce patrimoine culturel découle de ma fabuleuse expérience à Angers, où je suis parti réaliser un tour des caves à vin.

La route du vignoble de l’Anjou

Étant un passionné de terroir, de nature et de vins, je décide de parcourir la route touristique du vignoble d’Anjou afin de découvrir cet extraordinaire domaine viticole et d’y apprendre son histoire. Celle-ci s’effectue soit en vélo, à pied ou encore en voiture pour les moins sportifs. Il est également possible de la réaliser en cheval pour les plus férus de tradition. Cette balade se révélera alors très atypique. Ce que j’apprécie avec ce type de tourisme œnologique, c’est la proximité avec les vignerons et les cavistes. Ces gens connaissent leur histoire par cœur et adorent la raconter et la faire vivre. Comme toute tradition, il faut la faire perdurer.

tournee-des-vins-angers

La visite du vignoble à vélo

Pour ma part, la découverte se fera en vélo électrique. Au sein d’un groupe organisé nous parcourons la route du vignoble à grands coup de pédaliers. Quand les montées se font trop rudes, l’assistance électrique du vélo prend le dessus, ce qui est vraiment agréable. De nombreuses étapes sont présentes au sein du parcours, durant lesquelles le guide explique l’histoire de la vigne. Nous découvrons alors la multiplicité des raisons qui expliquent la qualité du vin d’Anjou. Mais aussi les critères d’appartenance à l’appellation d’origine contrôlée. Les vignobles sont d’une qualité incroyable. La qualité des sols, l’exposition au soleil…on peut alors se rendre compte de tous ces critères sur place.

La dégustation dans les caves

La suite du circuit est aussi la plus savoureuse, puisqu’il s’agit de la dégustation dans différents caves des producteurs. C’est alors de véritables moments de convivialité dans lesquels on déguste des blancs, des rouges et des rosés sans trop de modération. Nous bénéficions des explications sur la vinification et nous sommes invités à visiter les installations. Cette odeur de vin embellit mes narines au fur et à mesure des visites. Le dernier moment sera un repas convivial. Coquilles Saint-Jacques accompagnées d’Anjou blanc et magret de canard, avec l’Anjou rouge, seront au menu.